Archives


Catégorie : Cambodge


Résumé de l’intervention au Cambodge du 12/01/2020 au 24/01/2020

Entamé sous les meilleurs auspices, le partenariat BSF/PDM a commencé à donner ses premiers fruits. Pour l’équipe de BSF, il s’agi principalement au cours de cette mission exploratoire d’évaluer les besoins susceptibles d’engendrer une action à court terme dans les laboratoires de Mongkul Borey (MB) et Preah Net Preah (PNP).

1 – Concernant l’hôpital de MB, si le laboratoire semble doté d’un équipement presque complet permettant le dosage de l’ensemble des paramètres de la biologie courante et le dépistage du BK et de mesurer la  résistance à la rifampicine, le parent pauvre de la structure demeure la bactériologie pour laquelle un projet d’envergure semble en gestation (examens directs, cultures, identifications et antibiogrammes sur automates genre Vitek), projet évoluant sans contribution demandée à BSF sur cette activité, à réévaluer dans 2 ans. Une dotation pour un appareil à gaz du sang ainsi qu’un pHmètre ont été évoqués et pourraient être utiles. Des documents qualité ont été demandés et seront fournis (VBlanc).

2- Concernant l’hôpital de PNP, si la recherche du BK est effectuée par la coloration de Ziehl-Neelsen à chaud, l’exiguïté et la vétusté des locaux actuels donnent à penser que tant qu’un nouveau bâtiment ne sera pas construit, la bactériologie devra en rester à ce stade. Dans ce contexte, et compte tenu de la volonté de la communauté médicale de s’engager dans la voie du bon usage des antibiotiques, la demande d’un appareil de dosage de la CRP, permettant un tri infections virales/infections bactériennes, est justifiée et facile à mettre en place dans un délai moyen. L’effort de BSF pourrait se porter sur la fourniture de l’automate et d’une dotation de mobilier de laboratoire, en proposant une stratégie d’implantation incluant une mise en niveau de l’hygiène et sécurité et du système qualité du laboratoire. Cette stratégie nécessite une prise en charge des réactifs CRP et un engagement d’amélioration de l’entretien des locaux du laboratoire par l’hôpital de PNP, afin d’atteindre ses objectifs ambitieux de « sécurité, qualité et confiance ».

Deux formations ont été données au personnel médical, médicotechnique et infirmier : bactéries multirésistantes, épargne antibiotique et hygiène des mains (MB et PNP) et CRP (PNP) et des rencontres avec les équipes de direction hospitalières à qui nous donneront nos préconisations et propositions devraient clôturer cette mission.

Véronique Blanc et Christian Billon