Nous participons à l’amélioration de la santé dans les pays en développement


Développer pour ne plus assister

Qui sommes-nous ?

BSF association loi 1901 reconnue d’utilité publique, apporte aux pays en développement (PED) une expertise reconnue dans le domaine de la biologie médicale. En témoigne le nombre croissant de demandes d’aide reçues (une centaine par an) émanant de structures caritatives privées, laïques ou religieuses ou de structures publiques..

Notre bureau

  • Président : Pierre Flori

    Professeur des universités – praticien hospitalier (PU-PH)
    Laboratoire de Parasitologie-Mycologie du CHU de Saint-Etienne

  • Vice-président : François-Xavier Babin

    Docteur en pharmacie
    Directeur du développement international à la fondation Mérieux

  • Trésorier-adjoint : Jean Semon

    Biologiste des hôpitaux retraité

  • Trésorier : Bernard Massoubre

    Pharmacien Biologiste

« Biologie Sans Frontières », BSF

 

Association loi 1901 reconnue d’utilité publique en 2010, a été créée en 1992 par des internes en biologie des hôpitaux de Lyon, médecins et pharmaciens, pour développer la biologie médicale dans des pays économiquement défavorisés. Depuis cette date, BSF intervient régulièrement dans les structures de santé de ces pays dans le but de faire progresser de façon durable la biologie médicale en instaurant un climat de confiance avec les autorités locales et médicales et en responsabilisant la population.

La pérennité de nos actions est essentielle. BSF opère sur le long terme en transmettant des compétences dans le domaine de la biologie médicale et s’efforce de revenir sur les lieux d’interventions antérieures pour suivre l’évolution des projets. BSF n’a pas vocation à intervenir dans les situations d’urgences.

Nos moyens d’actions

 

  • Collecte et remise en état de matériel d’analyses médicales de seconde main et don de ce matériel aux structures de santé publique ou caritatives
  • Interventions sur place pour :
    • répertorier les besoins en analyses,
    • étudier les meilleures stratégies d’implantation et de développement des laboratoires de biologie médicale,
    • participer aux actions de formation, de prévention et d’éducation sanitaire,
    • apporter une assistance technique à la mise en place et à la maintenance du matériel donné.
  • Diffusion de techniques adaptées aux conditions d’exercice des laboratoires des pays en développement sur le site Bioltrop.
  • Ce site créé par des membres de BSF rassemble de très nombreuses informations et de précieux conseils pour la mise en place d’un laboratoire de biologie médicale autonome dans un pays en développement.

Nos atouts

« Il ne suffit pas de faire le bien, il faut encore le bien faire »
Diderot

Le Conseil d’Administration de BSF composé de 19 biologistes et techniciens a une connaissance approfondie du métier de la biologie médicale. Il est le reflet de nos valeurs : dévouement, expertise, autonomie, transfert.

Transfert de compétences


Les acteurs de BSF sont des experts de la biologie médicale, dévoués à leur mission désintéressée. Les interventions font appel si possible à un binôme d’experts bénévoles comprenant généralement un senior et un junior dont le profil biomédical correspond aux besoins du laboratoire.

La charte indique que BSF s’engage à n’expédier que du matériel fonctionnel, à l’installer lors d’une intervention et à former le personnel à son utilisation.

Transmission d’expérience


Avant de se prononcer sur un éventuel soutien à une structure de santé, les membres du Conseil d’Administration évaluent soigneusement la nécessité d’une intervention.

Pour cela le demandeur remplit la « demande de partenariat » qui comporte des questions sur les autorités sanitaires et le contexte sanitaire, le type de structure, ses équipements, sa gestion, les analyses déjà effectuées ou à développer, le personnel, son niveau de compétence.

Les informations recueillies permettent d’évaluer concrètement la situation et de préparer au mieux l’intervention.

BSF s’attache à créer un lien intelligent et pérenne avec les structures aidées, le personnel technique, médical et administratif.

Les interventions font l’objet de rapports mettant en perspective le suivi à long terme.

Le don de matériel de laboratoire


La collecte de matériel

Le matériel est collecté auprès de laboratoires d’analyse de biologie médicale privés, des établissements de santé publics ou privés, d’entreprises ou de personnes physiques.
Devant toute offre de matériel, BSF procède à un arbitrage, fondé sur les conditions d’utilisation locale : robustesse, risque d’obsolescence, adéquation aux besoins, facilité de mise en place, coût de maintenance, coût des consommables.

Le savoir-faire de réhabilitation du matériel

L’équipe de BSF, en charge du matériel remet en état le matériel et vérifie ses performances. Pour cela, BSF dispose de locaux spécifiques où le matériel est réhabilité puis stocké.
Ce travail de réhabilitation du matériel, d’une importance capitale puisque BSF s’engage à n’expédier que du matériel fonctionnel, requiert un savoir-faire unique.
Après réhabilitation, le matériel est expédié au demandeur qui sera formé à son utilisation.